Création de Dong-Hanh

Des enfances difficiles…

Avant d’accéder aux conditions de travail dont ils bénéficient aujourd’hui, la plupart des étudiants qui sont à l’origine du Programme Dong Hanh ont dû surmonter les difficultés d’une enfance pénible au Vietnam.

La situation de leur famille les a obligés à lutter contre la précarité, à travailler pour subvenir aux besoins de leur foyer. Alors que d’autres au même âge sont encore à la charge de leurs parents, nos amis ont été contraints d’acquérir leur autonomie et leur indépendance. Ils ont, par exemple, couru dans tous les marchés de la ville pour vendre des petits gâteaux préparés par leur mère. Pour financer leurs études, après les cours, ils ont travaillé comme serveurs dans les restaurants ou donné des cours à de plus jeunes élèves…

Ces difficultés de la vie quotidienne n’ont pas atteint leur volonté d’étudier ni leur espoir d’accéder à un avenir meilleur. Malgré le manque de temps, de moyens matériels et financiers, ils ont accordé la plus grande importance à leurs études. Par leur travail, avec l’aide de leurs professeurs et de leurs amis, ces étudiants ont réussi à décrocher des prix dans des concours scientifiques nationaux et internationaux.

Leurs efforts ont été finalement récompensés par la réussite au concours d’entrée de l’Ecole Polytechnique (l’X) . Le cadre de vie confortable, les excellentes conditions de travail qui leur sont offertes à l’Ecole, ne font pas oublier leur passé à ces jeunes filles et à ces jeunes gens qui ont eu une enfance difficile. Loin de leur pays, ces étudiants pensent toujours au Vietnam où beaucoup de leurs camarades sont restés, au milieu de leurs difficultés. Par solidarité avec ces camarades moins chanceux, ils se sont regroupés pour créer un programme qui leur vienne en aide et ont sollicité la participation d’autres étudiants. Leur but était d’apporter un soutien aux étudiants doués et motivés, mais dont la famille était dans une situation difficile, et de créer avec eux un échange, afin de les aider à réaliser leur rêve dans leur quête du savoir.

Les premiers jours

En juillet 2001, notre propre rêve de créer ce programme devient réalité. Au début, le groupe ne comptait que six membres et n’attribuait des bourses qu’aux plus brillants des étudiants susceptibles de partir étudier à l’étranger mais dont la situation ne permettait pas même de songer à cette éventualité. C’est ainsi que le programme fut initialement baptisée « Droit au rêve » .

De l’idée à sa réalisation le chemin a été long… Etant étudiants, et donc limités en temps et en moyens, les membres du groupe avaient au départ l’intention d’aider quelques étudiants par semestre environ. Ils ont dû s’organiser de manière à ne pas perturber leurs études, trouver des donateurs et demander aux autres étudiants de participer à l’activité du programme. Il leur fallait également garder le contact avec leurs professeurs et amis au Vietnam pour constituer les dossiers des éventuels bénéficiaires des bourses décernées par le programme et pour choisir les candidats les plus méritants. Heureusement, contrairement à leurs craintes du début, leur idée a été appréciée par la plupart des autres étudiants vietnamiens, des professeurs et des amis en France comme au Vietnam.

Ainsi, grâce à la motivation, à l’enthousiasme et aux encouragements de toutes ces personnes, ils sont heureux de pouvoir continuer à venir en aide aux étudiants vietnamiens nécessiteux.