LA BOURSE «DONG-HANH» CONTINUE A AIDER DES ÉTUDIANTS AU VIETNAM

Dimanche après-midi le 28 avril 2013, à l’Ecole Polytechnique situé au sud de la région parisienne, l’association «Dong-Hanh» a organisé une réunion de sélection de dossiers des étudiants vietnamiens issus de milieux défavorisés, candidats aux bourses d’études du second semestre de l’année scolaire 2012-2013.

C’était en 2001 qu’ un groupe d’étudiants polytechniciens vietnamiens- des X-Viet, a créé Dong Hanh.. Après 12 ans de développement, Dong-Hanh est devenue aujourd’hui une grande fondation de bourses d’étude, substantiellement sur critères sociaux : elle décerne chaque année environ 250 bourses aux étudiants de 12 universités dans toutes les trois régions du Vietnam.

L’activité d’ évaluer et de sélectionner des dossiers se fixe une fois tous les semestres. La réunion du 24ème semestre de Dong Hanh a eu lieu aux premiers jours du printemps, lorsque les cerisiers couvrent la colline où se situe l’école l’immense rose de leurs fleurs printannières.

Cerisiers en fleurs à l’Ecole Polytechnique (Photo par Minh Chau)

Il s’agit de la sélection où a été recensé le plus nombreux de participants parmi les dernières années, avec 44 membres de tout Paris. Les membres des associations partenariats tels ceux de l’Ecole du Génie Civil (Xây dựng), ceux du groupe CDP (Cầu đường Pháp) ont participé comme d’habitude avec enthousiasme. Particulièrement, Dong-Hanh a l’honneur d’accueilir ses deux donateurs bien attachés depuis des années à la fondation : M. Tran Tu Chi et M. Nghiem Phong Tuan, qui sont venus  partager le travail avec les jeunes.

Les représentants de Dong Hanh aux universités au Vietnam, une fois avoir reçu des dossiers,et ont organisé des entretiens avec les étudiants candidats et ensuite envoyé près de 240 candidatures à Paris . Les membres de Dong-Hanh en France devaient tout évaluer et en sélectionner 130 étudiants les plus mérités, qui seront attribués de bourses d’études dont la valeur de chacune est de 3 million VND (soit 110 euros). Mais avant tout, c’est une occasion particulière où les jeunes en France apprennent plus sur les situations, les rêves, ainsi que la force du volonté  de leurs camarades au Vietnam, ceux qui sont moins heureux et moins chanceux.

«Nous ne venons pas ici juste pour donner des notes d’insensibilité. Nous y venons pour partager avec nos amis de la patrie, et pour apprendre beaucoup d’eux. » – a partagé un membre du conseil consécutif.

Les membres discutent avec enthousiasme (Photo par Anh Duc)

Minh-Nguyet, une étudiante venant de Strasbourg (dans le Nord-est de la France), actuellement fait un stage à Paris, est venue à cette sélection des bourses. C’était la première fois qu’elle participe à une activité bénévole en France. « On se sent comme sinotre Vietnam est plus proche ici, et qu’on doive faire plus d’efforts, car nos amis au Vietnam qui chaque jour tentent à surmonter les difficultés de la vie pour réaliser leurs rêves, nous sont exemplaires. Ils nous rappellent sur la tradition de persévérance et  de et la studiosité de notre peuple. »- s’est exprimé Nguyet après la lecture du profil des étudiants de l’université de sciences naturelles, Ho Chi Minh-Ville.

Le groupe travaillant sur l’Université des Transports est resté le plus longtemps à examiner les dossiers puisque c’était celui qui a le plus de candidatures. Après plus d’une heure de discussion et de débat animé, tous les membres se sont mis en accord pour les 15 étudiants les plus dignes. Nguyen-Nhut, président par intérim de Dong-Hanh, ayant d’expérience en matière d’organiser des réunions de sélection, a fait une remarque: «Ce n’est pas quelque chose d’exceptionnel de voir les vifs débats des juges lors du désaccord. C’était comme si vous aviez déjà bien connu et bien sympathisé avec la personne qui avait écrit la lettre, ainsi vous faites tout pour défendre en leur faveur comme ce que vous seriez prêts à faire pour vos amis intimes. »

A la clôture de la réunion, un barbecue dans le campus polytechnique était le point de rencontres amicales entre les membres. Les résultats sont prévus d’être synthétisés et publiées à la mi-mai 2013. Les bourses arriveront bientôt aux étudiants mérités par les cérémonies d’attributions comme tous les semestres précédents, prévus entre mai et juin 2013.

«C’est la douzième année que Dong-Hanh accompagne des étudiants au Vietnam » – Nguyen-Nhut, président par intérim, a-t-il partagé – «Nous sommes des jeunes qui ne perdent jamais l’enthousiasme ni la passion pour notre Dong-Hanh. Cela explique pourquoi à travers de nombreuses difficultés, Dong-Hanh grandit toujours et est devenue aujourd’hui la fondation de bourses sur le principe étudiants pour étudiants la plus grande du monde. « 

Rédigé par l’équipe de communication  de Dong-Hanh