Nguyen Phuc Hau, qui surmonte sa situation

Etudiant du département d’Electronique, Institut Polytechnique de Ho Chi Minh-Ville, boursier sélectionné par son université pour poursuivre son étude en Ukraine, ces résultats pour Nguyen Phuc Hau viennent d’une suite sans arrêt d’efforts. En ce moment, Phuc Hau est en cours de son programme préparatoire de l’Ecole de Technologie d’Aviation, à la capitale Kiev.

 

Afin d’obtenir un tel résultat, Hau a fait beaucoup d’effort. Son père étant mort avant sa naissance, c’est sa mère toute seule qui s’est occupé de lui. Vivant dans une situation difficile, sa mère faisait tout ce qu’elle pouvait pour bien l’éduquer. Hau a bien senti depuis son enfance qu’il est moins heureux que ses amis de même age, et plus la vie était difficile, plus il devrais surmonter ses problèmes. Ainsi, même s’il faut 14km chaque jour pour faire un aller-retour de sa maison à l’école par son vieux vélo, il n’était presque jamais absent en cours.

 

Lorsque nous lui avons demandé sur ses bons résultats d’études, avec la souris et un peu de modestie, Hau nous a répondu: “Ces résultats ne sont pas quelques chose d’exceptionnels. C’est tout normal.” Il nous a raconté de ses années en école primaire et au collège, dont pour certaines il avait la mention très bien, et pour les autres la mentionbien. Au lycée, il a été sélectionné pour l’équipe des talents en mathématiques de la province de Dong Nai qui participeront au concours national de mathématiques pour lycéens. Enfin, Hau a réussi l’examen d’entrée à l’Institut Polytechnique de Ho Chi Minh-Ville, spécialisé en Electronique, la domaine qu’il avait bien aimé depuis toujours.

 

En regardant ces résultats, certains peuvent les trouvent banals. Par contre, il vaut mieux observer tous ces faits en considérant sa situation. Pouvoir poursuivre son étude supérieur dans une université prestigieuse et connue au Vietnam, déjà, ce n’est pas facile pour un élève issu d’une telle situation. Il est encore beaucoup plus difficile pour percevoir une bourse pour faire des études à l’étranger. Il faut surtout une volonté extrêmément forte. Hau en a bien une, ce qui le conduit aux succès.

 

Ayant été aidé par l’Association Dong Hanh, Hau partage avec nous: “Je suis bien touché par les aides, les soutiens que “les frères et les soeurs” de Dong Hanh m’ont apporté. Votre aide financière et morale m’a beaucoup encouragé. Pour moi, en recevant la bourse de Dong Hanh, j’ai bien perçu non seulement une somme d’argent, mais surtout sa valeur d’esprit. Je me promise de faire plus d’efforts pour devenir comme vous.”

 

Quand Hau sait mon intention de lui faire un entretien pour cet article, il m’a demandé de transférer son remerciement “aux frères et aux soeurs de Dong-Hanh”.

 

Le plus grand rêve de Hau est de parcourir toute cette planète pour découvrir le monde entier. Mais surtout, sa première perspective est de rentrer au Vietnam, d’appliquer tout ce qu’il aura appris pour développer l’industrie d’aviation, l’un des domaines très nécesaires du pays qui demandant beaucoup de forces humaines. En ce moment, nous pouvons dire qu’une première partie de son rêve a été atteint, mais c’est juste un début d’un long parcours. Nous souhaitons que Hau maintienne sa confidence et atteigne de plus grandes succès dans l’avenir.